THÉÂTRE & RÉCIT : scènes contemporaines, scènes lointaines

La problématique du récit et de la scène, posée par Brecht avec la notion de « théâtre épique », est devenue centrale dans ce que l’on nomme aujourd’hui le théâtre « postdramatique ». Cette journée d’études comparatistes vise à enrichir la réflexion à la lumière de formes spectaculaires éloignées dans le temps et dans l’espace. Nous aborderons la tragédie grecque, avec l’apport théorique de Platon et d’Aristote, et quatre formes scéniques d’Asie : le kutiyattam indien, le xiqu chinois, le  japonais et lepansori coréen. Dans chacune de ces traditions, il s’agirad’explorer, au cas par cas, la question du récit et de la mimēsis dramatique. Quels sont les moyens scéniques de la performance : diction, chant, musique, gestes, costumes et masques ? Quelle(s) voix entend-on ? Celle d’un acteur, d’un personnage, d’un récitant ? On proposera de mettre en dialogue ces différentes pratiques avec la scène contemporaine, afin de voir, in fine, comment le détour par des traditions lointaines permet de repenser le rapport entre théâtre et récit.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.