Prochaine séance le jeudi 11 janvier à 19 h

SEMINAIRE du jeudi 11 janvier 2018
de 19 h à 21 h

Marine BRETIN-CHABROL
(Université Jean Moulin Lyon 3)

Quand l’auunculus devient pater :
réflexions sur une adoption romaine

Un Romain est-il seulement le fils de son père ? Quelle place tenait à Rome la famille de la mère dans cette société dite « patriarcale » ?

Dans ses travaux sur la parenté, Claude Lévi-Strauss ajoute aux trois relations primaires (filiation, germanité, alliance), une quatrième, celle qui lie l’oncle maternel au neveu. À Rome, en effet, la relation
avunculaire (neveu/frère de la mère) joue un rôle important : l’étude de l’adoption d’Octave par César, son grand-oncle maternel, ou celle de Brutus, le tyrannicide, par son oncle maternel Q. Servilius Caepio (et non par César), permettra d’éclairer les enjeux de cette relation particulière.
Dans une démarche anthropologique de l’écart, il sera possible alors de mettre en regard, dans la discussion, Rome et d’autres sociétés (la culture kanak en particulier).

Répondante : Florence DUPONT (Université Paris Diderot)

Séminaire Famille Bretin-Chabrol

EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 13, 75006 Paris
(Mo Saint-Placide ou Notre-Dame-des-Champs)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.